PAULINE DUGAS

Pauline Dugas Pauline Dugas est née à Caraquet, au Nouveau-Brunswick, en 1957. Elle y poursuit une démarche artistique depuis une trentaine d’années. Artiste multidisciplinaire, elle détient un baccalauréat en arts visuels de l’Université de Moncton.

En 1996, Pauline Dugas a fondé, en collaboration avec d’autres artistes de la Péninsule acadienne, le Groupe Existe, un regroupement d’artistes en arts visuels de la région de Caraquet. Elle a aussi collaboré à la création de l’événement Caraquet en couleurs, devenu par la suite le Festival des arts visuels en Atlantique (FAVA).

Depuis 20 ans déjà, elle participe à l’organisation du FAVA, un événement  annuel entièrement consacré aux arts visuels, désormais bien ancré dans la communauté de Caraquet. Elle a été commissaire pour de nombreuses thématiques du FAVA, notamment Traversé par un paysage (2000), Variations sur quatre éléments (2001), Présage (2002), L’être Migratoire (2003), Bleu architectonique (2004), Rouge Vivarium (2005) et, plus récemment, Un monde flottant (2015). Elle assurera en 2016 la direction artistique de la 20e édition de cet événement, qui se déroulera du 22 au 26 juin et portera sur le thème L’enfance de l’art. En 2009, Pauline Dugas a été co-commissaire du symposium Espace Cathédrale 2009 : symposium d'art actuel de Caraquet. L’événement a remporté en 2010 le prix Éloizes pour l’événement de l’année.

Elle a aussi travaillé pendant une vingtaine d’années dans le milieu du théâtre en Acadie, à la conception de costumes et d’accessoires de scène. En 2014, elle a créé, avec l’artiste Jean-Pascal Brideau, la pièce de théâtre pour enfants Un congé sur mars; elle a notamment réalisé les costumes et accessoires ainsi que les marionnettes.

En poésie, elle a publié aux éditions Perce-neige (Moncton) les recueils Fragment d’eau (2009) et Charpente matinale (2012). Elle fait partie la récente Anthologie de la poésie des femmes en Acadie : 20e et 21e siècles, préparée par Monika Boehringer. Certains de ses poèmes ont également été présentés dans la revue Carnavalesques 5 « Voix des femmes des Amériques », paru en 2013 à Nancy, en France (aux éditions Aspect). En 2015, elle a réalisé 12 planches illustrées pour l’album jeunesse Appi, lutin parfumeur de l’auteure Marilou Savoie, (éditions Bouton d’or Acadie).

Les arts visuels

Au fil du temps, Pauline Dugas a réalisé plusieurs expositions solo et participé à de nombreuses expositions de groupe dans le cadre de sa démarche professionnelle en arts visuels.

En 2014, elle a été invitée par le commissaire Herménégilde Chiasson à participer à l’exposition 50/50/50, qui se voulait un portrait éclectique de l’art visuel en Acadie. Elle y a présenté une encre de petit format intitulée Figurine et son ciel.

En 2006, elle a présenté, à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen de l’Université de Moncton, la série Cavales des crépuscules, composée de 15 acryliques sur toile de format 3 pi x 4 pi.

Elle a présenté le triptyque Paradiso dans le cadre d’une exposition de groupe organisée par le Musée acadien de Bonaventure et le Festival acadien de Caraquet. Cette exposition itinérante intitulée ArtCadie : Vision de l’espace acadien a été présentée en 2004 et en 2005 à la Galerie Bernard-Jean de Caraquet, à Paris, à Nantes, aux Iles de la Madeleine et à Montréal.

Pauline Dugas a présenté la série Rouages Lumineux (10 acryliques sur toile de tailles variées) au restaurant Le Café Phare de Caraquet, et l’exposition Ravissement irisé, en 2004, au Centre Culturel francophone de Vancouver.

En 1999, elle a entre autres réalisé, en collaboration avec l’artiste Michèle Bouchard, une performance en arts visuels intitulée Ombres et lumière. Cette performance a été réalisée dans le cadre du Symposium d’art actuel de Moncton Attention, le Mascaret ne siffle pas.

Pauline Dugas a participé à plusieurs expositions du regroupement d’artistes le Groupe Existe, notamment Mordre la lumière, Mes amours, mes agrès, Popsurréaliste Acadie et Les chaises musicales, toutes présentées à la Galerie Bernard-Jean de Caraquet.

Encan silencieux

Dernier Message

  • Mise à jour importante

     

    Pandémie de la COVID-19: 

    En raison de la situation liée à la pandémie de la COVID-19, c’est avec regret que l’équipe du Festival international de musique baroque de Lamèque annonce que l’édition 2020 du Festival n’aura pas lieu comme prévu du 23 au 25 juillet 2020.  Tous les détails sur notre communiqué de presse