LE FESTIVAL

Mot du directeur artistique

Chers mélomanes,

C’est avec fierté que nous vous invitons à l’édition 2022 du Festival international de musique baroque de Lamèque qui se tiendra en personne, en Acadie, en juillet prochain. Quel plaisir ce sera de vous retrouver pour partager des moments de musique à l’occasion du 46e anniversaire du Festival!

Pour célébrer ce retour en personne, nous vous avons préparé une édition où « tout tourne », où l’on explorera les différentes étapes de la vie, de l’éveil printanier à la fin, parfois bien lumineuse.

Le concert final du Festival sera l’occasion d’un retour aux sources pour le Chœur de la Mission Saint-Charles qui célèbre son 36e anniversaire et qui interprétera des cantates des grands Johann Sebastian Bach et Georg Philipp Telemann. Le concert d’ouverture, quant à lui, rendra hommage aux compositeurs de la Renaissance et de l’époque baroque inspirés par le printemps. Le Festival sera également l’occasion d’entendre l’intégrale des suites pour violoncelle seul de Bach et d’assister à une création bien particulière alliant la musique minimaliste à l’art du danseur acadien François Richard.

Cette édition verra aussi le retour du Concours de musique ancienne Mathieu-Duguay. Trois musiciens de grand talent ont été sélectionnés et se produiront pour la première fois à Lamèque. Il s’agit d’une occasion unique de découvrir trois jeunes artistes à l’aube de carrières très prometteuses.

Nous sommes ravis d’accueillir à Lamèque plus d’une trentaine d’artistes dont le chef américain Dana Marsh, la violoncelliste Elinor Frey, les chanteurs acadiens Suzie LeBlanc et Dion Mazerolle ainsi que la violoniste Marie Nadeau-Tremblay, Révélation Radio-Canada et gagnante du premier prix du Concours de musique ancienne Mathieu-Duguay.

Nous espérons que cette édition sera l’occasion de découvertes surprenantes, de moments de grande émotion et d’échanges privilégiés entre musiciens et membres du public. Le volet baroque du Festival Unisson vous offrira une expérience tout à fait unique : un rendez-vous en tête à tête avec une musicienne ou un musicien du Festival lors d’un 15 minutes d’intense connexion.

En prélude au Festival, le jeudi 7 juillet, ne manquez pas le concert « De la cour de Louis XIV à Shippagan » lors duquel des chansons folkloriques de la région de Shippagan seront revisitées et présentées en compagnie d’airs de cour français du 17e siècle.

Au plaisir de vous voir en juillet pour célébrer la musique baroque sur les îles de Lamèque et Miscou!

Vincent Lauzer
Directeur artistique du Festival international de musique baroque de Lamèque 

Notre histoire

Le Festival international de musique baroque de Lamèque est un festival annuel dont la programmation se consacre à la musique des années 1600 à 1800, interprétée sur instruments d’époque. Fondé en 1975 par le claveciniste Mathieu Duguay, le Festival jouit d’une réputation enviable au Nouveau-Brunswick, au Canada et à l’étranger, et d’un grand succès auprès de son public mélomane. Il présente une série de concerts chaque année, lors des derniers jours de juillet.  Événement culturel incontournable en Acadie, la plupart des concerts ont lieu dans des églises et autres salles de l’île Lamèque, dont la très pittoresque église Sainte-Cécile de Petite-Rivière-de-l’Île, à l’acoustique généreuse.

Devenu l’un des festivals les plus intéressants du Canada, le Festival international de musique baroque de Lamèque a su au fil des ans préserver l’originalité de sa programmation et sa fidélité aux pratiques d’exécution et d’interprétation historiques. À chaque saison, le Festival offre des concerts sur instruments d’époque ou copies fidèles, en formation orchestrale ou de musique de chambre, avec chœurs et solistes de renom.

Un grand festival sur une petite île

Né d’un simple récital de clavecin en 1971, le Festival prend son élan en 1975 et devient un organisme dûment incorporé en 1976. Depuis, plusieurs concerts mémorables y sont présentés dans divers sites charmants et intimistes de l’île et des environs.

Plusieurs ensembles et solistes de renommée internationale se sont produits au Festival au fil des ans : les ensembles Musica Antica Köln, Il Tempo et Florilegium, le Studio de musique ancienne de Montréal, le Toronto Consort; les inoubliables voix d’Emma Kirkby, Renata Pokupic, Agnès Mellon, Shannon Mercer, Karina Gauvin et Nigel Rogers; les pianofortistes Steven Lubin et Andreas Steir; les violoncellistes Peter Wispelwey et Jaap ter Linden; la violoniste Rachel Podger; les clavecinistes Geneviève Soly, Blandine Verlet, le regretté Scott Ross, Hank Knox, Blandine Rannou, Luc Beauséjour et Rachelle Taylor, pour n’en nommer que quelques-uns.

Chœur et orchestre La Mission Saint-Charles

La Mission Saint-Charles a été créée en 1985 en qualité d’orchestre et de chœur attitrés du Festival à l’occasion du tricentenaire de la naissance de Johann Sebastian Bach.   Les effectifs de La Mission Saint-Charles varient selon les œuvres au programme.  L’orchestre est composé de musiciens professionnels alors que le chœur regroupe des choristes amateurs chevronnés de la collectivité et des professionnels.  À chaque année, La Mission Saint-Charles présente de grandes œuvres du répertoire baroque pour chœur, orchestre et solistes invités, un grand moment de musique toujours attendu avec impatience du public mélomane.  C’est ainsi que depuis sa création, La Mission Saint-Charles a connu la baguette d’Hervé Niquet (France), d’Andrew Parrott (Grande-Bretagne), de Christoph Spering (Allemagne), de Bernard Labadie (Canada), de Rinaldo Alessandrini (Italie) et de Jaap ter Linden (Pays-Bas) pour ne nommer que ceux-là. Le Festival représente également un magnifique tremplin pour des artistes acadiens : il n’y a qu’à constater les succès de nos sopranos Suzie Leblanc, Pascale Beaudin et Nathalie Paulin sur la scène internationale.  Par ailleurs, la Société Radio-Canada a été partenaire de notre événement de 1977 à 2017, contribuant ainsi à la renommée du Festival partout au Canada.

Saison après saison, une brochette d’artistes réputés et l’attention particulière apportée à l’élaboration de la programmation ont assuré au Festival son prestige et lui ont acquis un public mélomane qui déborde largement les frontières du Nouveau-Brunswick. Sans oublier l’église Sainte-Cécile, une attraction en soi! Construite en 1913, elle a été repeinte de motifs multicolores en 1968, par le curé de la paroisse. Sa construction en bois offre une excellente acoustique pour la musique ancienne, et son intérieur coloré laisse d’impérissables souvenirs aux auditeurs!

Conseil d'administration

Jean-René Noël, président – Campbellton

Marcel Lanteigne, vice-président - Lamèque

Denis Ferron, secrétaire-trésorier – Village-des-Poirier

Marie-Anne Ferron, administratrice – Lamèque

Paulette Sonier-Rioux, administratrice – Pointe-Brûlée

Roseline Hébert, administratrice - Lamèque

Johannes Larsen, administrateur – Miramichi

Brigitte Lavoie, administratrice – Moncton

Daniel Chiasson, administrateur – Moncton

 

Équipe du Festival 

Vincent Lauzer, directeur artistique

Nathalie Stewart, directrice administrative